« Nous nous ancrons dans l’ère du numérique »

Julie Faine, présidente Alphega pharmacie

Julie Faine, titulaire de la pharmacie du Beffroi à Douchy-les-Mines dans le Nord succède à Philippe Pasdeloup à la présidence du réseau Alphega Pharmacie français qui compte 950 officines.

Vous avez pris la présidence d’Alphega Pharmacie en février dernier. Pourquoi ?
Après avoir exercé comme adjointe, puis avoir travaillé chez Alliance Healthcare Répartition, je me suis installée en 2012. J’ai choisi le réseau Alphega Pharmacie pour son cadre éthique d’accompagnement des nouvelles missions, soutenu par le digital. Je me suis rapidement impliquée dans la Commission stratégique. Je viens de prendre la présidence pour un mandat de deux ans.
La 9e Convention européenne Alphega Pharmacie 2019 s’est déroulée à Monaco les 14 et 15 mars 2019 sur le thème « Miser sur l’innovation et dynamiser la pharmacie ». Elle a réuni 1200 pharmaciens, venus de 9 pays. Qu’en retenir ?
Grâce à de nouveaux partenariats, nous nous ancrons dans l’ère du numérique. L’application d’Alphega Pharmacie permet déjà le suivi des traitements, des conseils santé, la fidélisation et nous pourrons bientôt gérer la prise de rendez-vous et la transmission d'ordonnance. Le programme de fidélité « Mon Club Alphega » est un succès avec 40 000 adhésions en 9 mois.
Nous réfléchissons aussi aux services à proposer en officine grâce au partage d’expériences avec les autres pays.
Quels sont vos projets pour le réseau ?
Nous souhaitons proposer aux pharmaciens des solutions pour améliorer l’organisation des officines afin de dégager du temps pour les nouvelles missions. Notre plateforme d’achat couplée avec le grossiste-répartiteur apporte déjà un véritable gain de temps. De plus, notre démarche qualité fournit des processus robustes et permet de mieux déléguer certaines tâches à l’équipe. Nous devons inclure plus efficacement les relations interprofessionnelles dans les nouveaux services afin d’intégrer le patient dans un vrai parcours de soins. Nous sommes en train de finaliser la mise en ligne d’une solution digitale « MyAlcura », porte d’entrée unique pour soutenir les services du pharmacien à l’officine, au domicile et en interprofessionnalité.
MyAlcura permet de réaliser les bilans partagés de médication et les entretiens pharmaceutiques, de les tracer et de les partager. C’est aussi la solution de PDA pour préparer les piluliers et garantir la sécurité de la dispensation. Cette solution va nous aider dans le développement de l’inter-professionnalité de nos pratiques. D’autres fonctionnalités sont disponibles dans MyAlcura comme le suivi de vaccination, le suivi des dispositifs médicaux et des prestations associées dans le cadre de MAD, et c’est aussi un outil de collecte sécurisée des constantes et des mesures biologiques en lien avec les objets connectés.
Nous comptons aussi mieux communiquer auprès de la patientèle, mais nous attendons toujours les textes réglementaires.

Propos recueillis par Juliette Schenckéry