Top départ de la campagne de la FSPF

Elections URPS

La FSPF démarre la campagne de présentation de son programme et de ses candidats pour les prochaines élections des URPS prévues début avril 2021.

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) rassemble ses troupes pour lancer la campagne de mobilisation pour les élections aux Unions régionales de professionnels de santé (URPS) Pharmaciens. « Elles précédent l’engagement dans les prochaines négociations de la Convention pharmaceutique » souligne Philippe Besset, président de la FSPF.
« Nous avons voulu un grand renouvellement des candidats afin de se projeter dans l’avenir » ajoute-t-il. Près de 85% des candidats n’étaient pas élus auparavant.
Dix-sept têtes de listes qui rassemblent 171 candidats (80 femmes et 91 hommes) sont investies dans les 17 régions françaises. La parité est respectée avec 8 femmes et 9 hommes en tête de liste. L’âge moyen des candidats est de 48 ans. La moitié d’entre eux sont en exercice coordonné et participent à des CPTS (Communautés professionnelles territoriales de santé), des MSP (Maisons de santé pluriprofessionnelles) ou des Sisa (société interprofessionnelle de soins ambulatoires). « Nous avons aussi banni le cumul de mandats : aucun candidat n’est membre du bureau national de la FSPF » précise Philippe Besset. Six descandidats sont syndiqués UNPF.
Pour connaître les attentes de pharmaciens, le syndicat lance une « Grande consultation » par le biais d’un questionnaire de 24 items en ligne. Il est accessible jusqu’au 10 février 2021.
« Pour recueillir les témoignages et les demandes des pharmaciens et alimenter le débat au niveau régional, nous proposons des rencontres sur Zoom toutes les semaines de 20 à 21 heures avec des intervenant locaux. Nous aborderons des sujets d’actualité, le contenu du programme et les problématiques régionales. Nous commençons jeudi 14 janvier avec les départements d’outre-mer.

Revaloriser la rémunération de 710 millions d’euros

La Commission économique de la FSPF propose quatre axes de revalorisation.

  • Augmenter l’honoraire de dispensation à l’ordonnance à 1€ pour un total de 300 M€/an
  • Revenir à 1€ pour les ordonnances longues (60M€/an)
  • Revaloriser l’honoraire à la boîte de 10% pour les génériques et les princeps sous TFR afin de compenser la future disparition de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) générique (100M€/an)
  • Rémunérer forfaitairement la qualité de service à hauteur de 1000€ par mois et par officine (250 M€/an) dans le but de s’équiper pour faire face aux nouvelles missions et ainsi maintenir un réseau de proximité de qualité

Le programme sera finalisé à partir du 15 février, après consultation des officinaux.

Vérifiez que vous êtes sur les listes d’électeurs

Dans la perspective des élections auxunions régionales des professionnels de santé (URPS) 2021, le Ministère de la santé a ouvert un site internet dédié à la vérification des listes d’électeurs. Ces élections se dérouleront par voie électronique du 31 mars 2021 au 7 avril 202. Elles concernent les professionnels de santé libéraux médecins (collège des médecins généralistes et collège des médecins spécialistes), chirurgiens-dentistes, pharmaciens, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes et orthophonistes. Les listes électorales ont été arrêtées par les commissions nationales de vote électronique compétentes. En 2 décembre2020, chaque électeur a eu la possibilité de vérifier lesinformations inscrites sur les listes électoralesen se rendant sur le site internet elections-urps.sante.gouv.frLes listes électoralesdéfinitivesont été publiées le 5janvier 2021.

J. S.