Le télésoin officialisé pour les pharmaciens

Télémédecine

Un décret et un arrêté parus au Journal officiel du 4 juin 2021 officialisent les conditions de réalisation et de prise en charge du télésoin.

Le décret intègre le télésoin aux articles du Code de la santé publique et du Code de la Sécurité sociale consacrés à la télémédecine, réunis sous l’appellation « télésanté ». Les textes précisent que « le télésoin est ouvert aux pharmaciens et à 17 professions d’auxiliaires médicaux pour tout acte qui ne nécessite pas de contact direct avec le patient ou d’un appareil spécifique non disponible pour le patient et que cette activité relève d’une décision partagée avec le patient ».
Depuis un arrêté du 18 mai 2020, les pharmaciens étaient déjà autorisés à réaliser les entretiens pharmaceutiques anticoagulants, asthme et les bilans partagés de médication en télésoin, après un premier entretien en présentiel.
La HAS avait émis en mars 2021 des recommandations de bonnes pratiques.
Elle considère que « les activités récurrentes d’accompagnement du patient peuvent être réalisées en télésoin, comme les entretiens pharmaceutiques, les bilans partagés de médication, l’accompagnement de pathologies chroniques (sevrage tabagique, asthme, obésité, BPCO, diabète, etc.) et à l’éducation à la santé mais également en cas de traitements lourds (chimiothérapie orale) où les patients peuvent rencontrer des difficultés pour se déplacer ».

J. S.