Extension de la contraception gratuite en 2022

Santé publique

Dès l’an prochain, la contraception sera prise en charge en totalité par l’assurance maladie pour les femmes jusqu’à 25 ans.

La contraception était remboursée à 100% jusqu’à 18 ans. À compter du 1er janvier 2022, elle le sera jusqu’à 25 ans. « Cela représente un effort de 21 millions d’euros », précise Olivier Véran, Ministre de la santé. Cette décision fait suite au constat d’un recul de la contraception pour un certain nombre de jeunes femmes. « Le premier motif de renoncement, ce sont des raisons financières » indique le Ministre qui ajoute : « Il y aura une prise en charge de la contraception hormonale, du bilan biologique qui peut aller avec, de la consultation de prescription et de tous les soins qui sont liés à cette contraception jusqu'à 25 ans », a déclaré le ministre.
Toutes les contraceptions déjà prises en charge par l'Assurance-maladie sont concernées, c'est-à-dire certaines pilules, les implants, les dispositifs intra-utérins et les diaphragmes. Les autres types de pilules, les patchs contraceptifs, les anneaux vaginaux, les capes cervicales, les spermicides et les préservatifs masculins (sauf deux marques) sont donc exclus de ce dispositif.

J. S.