Actualités

Les pharmaciens en campagne

Les pharmaciens en campagne © Vincent TT - Fotolia.com

Vaccination grippale

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a été lancée fin septembre. Près de 12 millions d’assurés sont invités à retirer gratuitement leur vaccin en pharmacie, muni d’un bon fourni par les caisses d’assurance maladie. La vaccination peut être réalisée par une infirmière libérale, sans prescription médicale. Le passage au cabinet médical reste obligatoire pour les enfants de moins de 18 ans, les femmes enceintes et les primovaccinants. Depuis cette année, la campagne de vaccination gratuite est élargie à certains professionnels libéraux, comme les pharmaciens titulaires d’officine. Les médecins généralistes, les infirmiers, les sages-femmes, les pédiatres et les masseurs kinésithérapeutes peuvent également bénéficier de cette vaccination. L’objectif affiché par l’assurance maladie est une couverture de 75 % des sujets à risque. En 2010, ce taux n’était que de 51,8 %.

Sécurité sanitaire

Bertrand affiche sa confiance

Le projet de loi relatif au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé sera discuté en première lecture au Sénat les 26 et 27 octobre. Ce texte a déjà reçu l’aval d’une majorité de députés, s’est félicité Xavier Bertrand, lors des 4es Rencontres de l’USPO. En première lecture à l’Assemblée nationale, le projet de loi n’a obtenu qu’une trentaine de voix contre, les socialistes ayant préféré s’abstenir. « J’ai pris en compte une quinzaine d’amendements présentés par l’opposition », a indiqué le ministre de la Santé. Il affirme que désormais « le doute doit bénéficier systématiquement au patient », dans un contexte de suspicion vis-à-vis du système sanitaire. C’est ce système tout entier qui doit évoluer, a martelé Xavier Bertrand, rappelant sa confiance dans la contribution des officines. « Vous avez accompagné les réformes, jamais vous n’avez freiné. Je vous en remercie », a-t-il salué.

Dispositifs médicaux

L’évaluation, un frein à l’innovation ?

L’évaluation, un frein à l’innovation ?

Sécurité sanitaire et innovation font-ils bon ménage dans l’univers du dispositif médical (DM) ? Cette question était au cœur d’une table ronde organisée fin septembre par l’Appamed*. « Notre volonté est que nos produits soient évalués. C’est le meilleur moyen de défendre nos innovations », estime son président, Damien Péras.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...