FreeStyle Libre admis au remboursement réintègre l’officine

Lecteur de glycémie

Le lecteur de glycémie sans contact, FreeStyle Libre, obtient son remboursement et sera délivré exclusivement dans les officines dans les prochaines semaines.

Depuis fin 2014, le laboratoire Abbott commercialisait ce lecteur de glycémie uniquement sur son site internet, sans remboursement au prix de 169,90€ pour le lecteur et deux capteurs (1 capteur ou 1 lecteur : 59,90€).
Ce système d’auto-surveillance de la glycémie sans contact sera pris en charge à 100% par l’Assurance maladie après négociation entre le CEPS (Comité économique des produits de santé) et le laboratoire. Son prix sera connu d’ici fin juin.
Près de 30 000 patients ont déjà acheté cet appareil. Plus de 300 000 diabétiques insulinotraités devraient à terme en bénéficier selon un communiqué du Ministère de la santé.
Ce système de mesure de la glycémie (lecteur + capteur sous-cutané) permet d’effectuer un dosage du taux de glucose sans gouttelette de sang capillaire, en passant simplement le lecteur au-dessus du capteur. Le capteur rond de la taille d’une pièce de deux euros pèse 5 g. Le patient le pose simplement derrière le haut du bras. Il reste en place 14 jours et ne nécessite pas de calibration. En passant le lecteur FreeStyle Libre au-dessus, on obtient le taux de glucose dans le liquide interstitiel. Plus besoin de bandelettes ni d’autopiqueur ! Le lecteur fournit la dernière mesure de glycémie, sa tendance d’évolution ainsi que l’historique sur 8 heures.
Sa prise en charge sera réservée aux patients de plus de 4 ans traités par insulinothérapie intensifiée (pompe externe ou au moins trois injections par jour), nécessitant une auto-surveillance glycémique fréquente (au moins trois fois par jour). La prescription sera réservée aux médecins diabétologues et aux pédiatres expérimentés en diabétologie. Les pharmaciens seront responsables de la gestion des DASRI liées à ce dispositif médical.
Les syndicats de pharmaciens ont obtenu un certain nombre de garanties pour encadrer le prix de ce nouveau dispositif médical. Un prix de cession est fixé en plus du prix limite de vente et le CEPS s’engage à ce que les pharmaciens ne vendent pas à perte même si les consommables subissent des baisses de prix comme prévu. Le fabricant, Abbott, livrera les officines sans frais de port.
Reste à connaître le prix finalement fixé par les pouvoirs publics… Il devrait être publié avant l’été.                                                                                            

J. S.