Antidiabétiques de première intention

DIABete de type 2

La prise en charge d’un diabète commence par la mise en place de règles hygiéno-diététiques. Si l’objectif d’HbA1c n’est pas atteint, l’instauration d’une monothérapie par metformine est recommandée.

L’objectif du traitement du diabète de type 2 est de limiter à court terme les signes cliniques de l’hyperglycémie (asthénie, soif, polyurie, amaigrissement…) ainsi que les risques de complications aiguës (infection, coma hyperosmolaire) et chroniques (atteinte du rein, de l’œil, neuropathie, AVC, infarctus du myocarde, AOMI).

La patiente

Mme J. est en surpoids depuis des années. Ayant des antécédents familiaux de diabète de type 2, son médecin contrôle régulièrement sa glycémie qui est « limite » depuis longtemps. La valeur cible de son hémoglobine glyquée est de 6,5. Cette valeur reste autour de 7,5 malgré les mesures hygiénodiététiques. Lors du dernier dépistage, sa glycémie à jeun était supérieure à 1,26 g/L à 2 reprises, son médecin a instauré un traitement de metformine. Il a encore une fois insisté sur les mesures hygiéno-diététiques mais Mme J. reconnait qu’elle a du mal à les suivre. Il lui conseille de rencontrer une diététicienne.

La prescription

Dr F.                                                                                      Le 12 avril 2017
Endocrinologue
Mme Denise J., 68 ans
1,66m, 79 kg
 
Metformine 500 mg
2 comprimés par jour au cours ou à la fin du repas, matin et soir
 
QSP 3 mois
Lire l'article

Pauline Jourdain, en collaboration avec le Professeur Jean-Jacques Altman, chef de service Diabétologie, nutrition et endocrinologie de l’hôpital européen Georges Pompidou