Thérapeutique

Ofev dans la fibrose pulmonaire idiopathique

Sortie de la réserve hospitalière

Le nintedanib (Ofev, Boehringer Ingelheim), inhibiteur de tyrosines kinases, est indiqué chez l’adulte dans le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique quelque soit sa sévérité.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Betmiga dans l’incontinence urinaire

Nouvelle molécule

Le mirabegron (Betmiga, Astellas Pharma), agoniste puissant et sélectif des récepteurs bêta-3-adrénergiques, est indiqué, chez l’adulte atteint d’hyperactivité vésicale, dans le traitement symptomatique de l’impériosité urinaire et de la pollakiurie et/ou de l’incontinence urinaire par impériosité.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Trulicity dans le diabète de type 2

Nouvelle molécule

Le dulaglutide est un agoniste du récepteur GLP-1. Trulicity (Lilly) est indiqué chez l’adulte atteint de diabète de type 2 pour améliorer le contrôle de la glycémie en monothérapie en cas d’intolérance ou de contre-indication à la metformine et en association lorsque les autres hypoglycémiants ne permettent pas un contrôle adéquat de la glycémie.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Une structure osseuse à consolider

traitements de l'ostéoporose

L’ostéoporose concerne entre 2 et 3 millions de femmes et environ 800 000 hommes en France. Elle se caractérise à la fois par une diminution de la masse osseuse et par une atteinte de la microarchitecture osseuse. sa prise en charge repose sur la consolidation des os et la prévention des chutes.
Par Pauline Jourdain, en collaboration avec le Dr Bruno Sutter, Fondation Hopale, Berck-sur-Mer et membre du comité scientifique du Grio (Groupe de recherche et d’information sur les ostéoporoses)

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Les molécules commercialisées en 2015

Une année light en nouveautés

Si une trentaine de nouvelles spécialités ont été commercialisées en officine cette année (hors génériques), les médicaments composés de nouvelles molécules sont seulement au nombre de trois.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Liptruzet, association d'hypolipémiants

Nouvelle spécialité

Liptruzet associe deux hypolipémiants, l'atorvastatine, un inhibiteur de l'HMG-CoA réductase, et l'ézétimibe, un inhibiteur de l'absorption intestinale du cholestérol.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Lercapress 20mg/20mg

Nouveau dosage


Le nouveau dosage de Lercapress 20mg/20mg complète la gamme comprenant déjà le dosage 20mg/10mg.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Dompter les fluctuations de la maladie de Parkinson

Médicaments AntiParkinsonIens

Le traitement de la maladie de Parkinson doit d'adapter aux fluctuations des symptômes de chaque patient. Non seulement par le choix de la molécule mais aussi en ajjustant finement les doses et les moments de prise. Rassurer et répondre aux questions aussi bien du patient que de son entourage est primordial.

Par Pauline Jourdain, avec la collaboration du Professeur Philippe Damier, neurologue au CHU de Nantes et vice-président du comité scientifique de l’association France Parkinson

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

L’effet coup de poing

Voie des incrétines et diabète de type 2

Le diabète de type 2 est une maladie qui reste longtemps silencieuse, mais dont les complications à court et surtout à long terme peuvent être graves, voire fatales. L’objectif du traitement est d’obtenir un équilibre glycémique afin d’éviter les hypo- et les hyperglycémies tout en contrôlant les autres facteurs de risque associés.

Par Pauline Jourdain, avec la collaboration du professeur Serge Halimi, professeur à la faculté de médecine de Grenoble

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Objectif rémission

traitement de la maladie de crohn

Les traitements de la maladie de Crohn s'attachent à obtenir une rémission profonde. Avec pour objectif d'éviter le recours à la chirurgie nécessaire chez la moitié des patients après une dizaine d'années d'évolution.

Par Pauline Jourdain, avec la collaboration du Pr Laurent Peyrin-Biroulet, gastro-entérologue au CHU de Nancy

 

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...